Colonie de vacances en Islande pour les ados: bonne occasion pour jouir de la faune islandaise

Colonie de vacances en Islande pour les ados: bonne occasion pour jouir de la faune islandaise

22 septembre 2021 0 Par Aymen

Si vous recherchez un endroit fabuleux pour envoyer votre enfant en colonie de vacances, optez pour un voyage en Islande. Ce serait pour lui une merveilleuse expérience. Entre les paysages prodigieux et les phénomènes naturels, il n’est guère possible de s’ennuyer dans cette contrée nordique. De plus, l’Islande présente une faune d’une beauté exceptionnelle qu’il est possible d’admirer dans ce camp. Quels sont les animaux à découvrir dans une colonie de vacances en Islande ?

 

  1. Les oiseaux d’Islande

L’une des premières merveilles à contempler lors d’une croisière Islande est sans doute le vol des oiseaux. Véritable paradis pour les ornithologues, l’Islande est riche d’une forte variété d’oiseaux. En effet, l’avifaune du pays de glace et de feu compte plus de 350 espèces. Il est notamment possible d’admirer des cormorans, des mouettes tridactyles ou encore des pétrels fulmar.

 

Animal emblématique d’Islande, le macareux moine est aussi une espèce magnifique à contempler inlassablement. Doté d’un plumage blanc et noir, cet oiseau présente un bec merveilleusement coloré. Par ailleurs, ses pattes palmées font de lui un excellent nageur. Très peu farouche, le macareux moine peut être observé dans le sud du pays ou dans les fjords au Nord-Ouest. Cependant, les moniteurs préfèrent emmener leurs participants directement à Lundey, sur l’île au macareux. Là, il est possible d’assister au vol de plusieurs dizaines de ces oiseaux.

 

  1. Le renard arctique

Arrivé en Islande à la fin de la dernière glaciation, le renard arctique est le seul mammifère natif du pays. Plus petit que le renard roux, le renard polaire ou melrakki possède une épaisse fourrure. Celle-ci lui permet de supporter des températures extrêmes allant jusqu’à -60 °C. Très vif et agile, il se montre peu en présence d’humains. De plus, sa fourrure lui permet de se camoufler parfaitement dans la neige ou entre les rochers. Néanmoins, des visites à la réserve naturelle de Hornstrandir sont organisées dans le cadre des colonies de vacances. Les participants peuvent alors admirer à loisir une forte population de renards polaires.

 

  1. Les baleines

Si l’Islande est une destination tant appréciée pour les excursions, c’est également pour ses géants marins. En effet, le littoral islandais offre une grande variété de cétacés à admirer. Faire une croisière Islande, c’est donc avoir la possibilité d’assister au ballet des baleines de Mink. De même, vous aurez le plaisir de voir des baleines à bosse, à bec ou encore des marsouins. En outre, nul besoin de se rendre sur les plages d’Hawaï pour nager avec les dauphins. Ces cétacés sont également très présents dans les eaux islandaises et peuvent être admirés à tout moment.

 

  1. Les chevaux islandais

Majestueux et robustes, les chevaux islandais sont arrivés en Islande avec les Vikings. Il faut savoir que ces équidés jouent un rôle très important dans le développement culturel mais aussi historique du pays. Très dociles, ces chevaux sont également utilisés pour le tourisme. En effet, ils permettent d’atteindre des régions assez difficiles d’accès. Cependant, de simples promenades sont également possibles avec ces animaux lors des colonies de vacances. Les pensionnaires peuvent ainsi parcourir la terre de glace et de feu comme le faisaient autrefois les Vikings.

 

  1. Le renne islandais

Tout comme le macareux moine, le renne islandais est l’un des animaux emblématiques de ce pays nord européen. Importé de Laponie au XVIIIᵉ siècle, le renne s’est parfaitement adapté au milieu islandais. En outre, il faut savoir que la population de cerfs en Islande compte plus de 3 000 individus. Ils sont très présents dans la ville de Höfn et au nord du glacier de Vatnajökull. Grand et doté de bois majestueux, le cerf islandais n’en demeure pas moins timide et peureux. Si vous souhaitez l’observer, il est donc recommandé de le faire à bonne distance. Dès qu’il se sent observé, ce noble animal n’hésite pas à se sauver.